slideshow text

États Généraux de l'Alimentation : sans les consommateurs !

Posted by Corinne Doublat
Corinne Doublat
Corinne Doublat n'a pas encore mis à jour sa biographie
Hors ligne
le mardi, 26 septembre 2017 dans Bio Consom'Acteurs Provence Accueil
États Généraux de l'Alimentation
 
États Généraux de l'Alimentation :
sans les consommateurs ! 
_______
 
Communiqué de presse du 20/09/2017
du rassemblement citoyen Consommateurs pas cobayes !
 
SONDAGE portant sur la
NOTORIÉTÉ des États Généraux de l'Alimentation
réalisé par les mouvements de BioConsomActeurs
et de Consommateurs pas cobayes!
 
sur 1.000 personnes interrogées sur les parkings
de plusieurs grandes surfaces de la distribution alimentaire
 
RÉSULTATS :
 
25 personnes sur 1.000 prétendent avoir "entendu parler des États Généraux de l'Alimentation"
soit 2,5% des sondés
mais seulement 10 personnes savent plus précisément de quoi il s'agit
soit 1% des sondés
et 0% savent qu'une consultation publique est en cours sur le site du Ministère de l'Agriculture https://www.egalimentation.gouv.fr/
 
donc 0% des sondés y ont participé
 
CONCLUSIONS :
 
Les États Généraux de l'Alimentation c'est :
·      beaucoup d'« État »
·      beaucoup de « Généraux » de l'Agriculture et de l'industrie agro-alimentaire dominantes (*)
·      mais pas ou très peu de consommateurs !
 
OBSERVATIONS :
  • La consultation en ligne sur https://www.egalimentation.gouv.fr/ n'est pas du tout « grand public » ! Elle s'adresse à des acteurs professionnels ou associatifs de l'agro-alimentaire, de par sa complexité et le temps de réponse qu'elle nécessite pour chaque question (de 1 à plusieurs heures).

Ce qui explique qu'il n'y ait eu qu'environ 10.000 contributeurs en 2 mois, alors qu'il faudrait viser au minimum 1% de la population soit 500.000 contributions (de contributeurs adultes).

  • Les 66 millions de consommateurs sont très largement sous-représentés dans ces États Généraux de l'Alimentation.
  • Seuls sont cités par le Ministère :

• UFC Que choisir qui défend et guide plus généralement les consommateurs, individuellement, dans leurs actes et choix dans tous les secteurs de la consommation

• CLCV (Consommation, Logement, Cadre de Vie) qui n'est pas représentative, avec ses 31.000 adhérents, de la consommation alimentaire mais plutôt du logement et du cadre de vie ...

En omettant donc de citer :

• BioConsomActeurs Paca France www.bioconsomacteursprovence.com
• Consommateurs pas cobayes! www.consommateurspascobayes.com
 
 
PROPOSITION :
 
Nous proposons un référendum sur le choix d'un des DEUX SEULS modèles d'Agriculture existants, en présentant un descriptif factuel des avantages et inconvénients pour chaque option, entre :
                  a - l'Agro-chimie
                  b - l'Agrobiologie
 
Ceci est PRIMORDIAL et DÉTERMINANT pour NOTRE AVENIR.
 
En effet il n'y a que deux formes d'Agriculture :
 
► la première dite « conventionnelle », imposée depuis les années 50, qui occupe actuellement entre 93% et 94% de la SAU (Surface Agricole Utile), consiste à nourrir la plante avec des intrants chimiques (N, P, K) et se sert du sol comme d'un vulgaire substrat entraînant nécessairement l'usage de pesticides. Elle est en forte régression et en grande difficulté, pour ne pas dire en faillite si on lui appliquait la règle « pollueur - payeur » ! (le seul poste de dépollution des nitrates et pesticides représente environ 54 milliards d'euros par an en France).
 
► la deuxième dite « biologique », reposant sur l'agronomie traditionnelle, qui occupe actuellement 6 à 7% de la SAU, consiste à nourrir le sol pour nourrir la plante, excluant tout produit chimique de synthèse y compris pour les traitements.
Elle est en constante progression, avec plus de 620 nouvelles installations d'agriculteurs en bio, en moyenne chaque mois depuis 2016, tendance accentuée au 1er semestre 2017 selon les derniers chiffres de l'Agence Bio.
 
Ce qui montre clairement où est l'avenir ...
 
 
(*) Voir la composition des 14 Ateliers des États Généraux de l'Alimentation et des présidents qui les encadrent sur https://www.egalimentation.gouv.fr/blog/communique-de-presse-presidence-des-ateliers-des-etats-generaux-de-l-alimentation
En précisant que de nombreuses associations ont dénoncé cette composition, regrettant en même temps que le volet écologique et sanitaire ne soit pas suffisamment pris en compte et que les aides à l'installation et au maintien de l'Agriculture Biologique ne soient pas au rendez-vous, ce qui est contraire au désir affiché d'améliorer la qualité de l'Alimentation !
 
CONTACT :
pour interview: Bernard ASTRUC  T. 06 70 51 06 48 (jeudi-vendredi 9h/13h)
• coordinateur national du rassemblement de consommateurs éco-responsables Consommateurs pas cobayes! soutenu par une centaine des plus importantes associations et par une centaine de personnalités, de l'Écologie et de l'Agro-Écologie
• agro-bio-écologiste depuis les années 70
• président de BioConsomActeurs Paca France
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   
 
 
Revue de presse Consommateurs pas cobayes!
à lire ICI

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité jeudi, 14 décembre 2017