slideshow text

Lettre ouverte au Président de la République 22 février 2018

Posted by Corinne Doublat
Corinne Doublat
Corinne Doublat n'a pas encore mis à jour sa biographie
Hors ligne
le dimanche, 04 mars 2018 dans Bio Consom'Acteurs Provence Accueil

Bandeau Consommateurs pas cobayes !

 

Lettre à Monsieur le Président de la République française d’un rassemblement de citoyens écoresponsables militant pour l’humani-terre qui lui présente à son tour des « veux » pour 2018, à la veille du Salon de l’Agriculture

 

Le 22 février 2018

 

Monsieur le Président de la République,

 

Tout d’abord, merci pour les vœux formulés à notre intention dont nous avons retenu principalement deux points très importants à nos yeux d’écologistes engagés dans la Transition écologique et solidaire.

 

Premier point : Le premier point tient dans deux phrases très inhabituellement formulées mais tout à fait recevables, et qui se recoupent :

- « demandez-vous chaque matin ce que vous pouvez faire pour votre Pays ».

- « dites-vous qu'à chaque instant vous avez quelque chose à faire pour la Nation ».

Il se trouve que cela correspond justement à ce que nous nous efforçons de vivre dans la Consom’action bio et écoresponsable, avec un certain nombre de coéquipières et coéquipiers bénévoles, dont en particulier le Dr Lylian Le Goff, médecin environnementaliste, et Bernard Astruc, agro-bio-écologiste depuis les années 70, avec lesquels nous avons, pendant de nombreuses semaines, consigné par écrit, en contribution aux États Généraux de l’Alimentation dont nous fumes invités à la séance d’ouverture le 20 juillet 2017 à Bercy – ce que nous avons appelé « Le Manifeste de la consom'action en faveur d'un Plan Stratégique Global pour une Alimentation et une Agriculture « durables ». (*)

Nous en avons adressé un exemplaire le 31/10/2017 à monsieur le Ministre de l’agriculture (avec copie à monsieur le Ministre de la transition écologique et solidaire), ainsi qu’au Coordinateur national des États Généraux de l’Alimentation et aux Préfets de région, sans qu’aucun de ces destinataires ne nous en ait adressé une réponse ni même émis un accusé de bonne réception dans les formes habituelles. (Seul un échange téléphonique a pu se faire avec le Coordinateur national Olivier Allain, qui nous a assurés avoir joint notre Manifeste aux autres propositions qu’il avait reçues).

Nous vous prions donc de trouver ci-attaché un exemplaire du livret de 20 pages correspondant aux fruits de nos réflexions, expériences, et modeste savoir qui se sont constitués lors des quatre décennies passées.

Nous pensons que l’application de ce PSG (Plan Stratégique Global pour une Alimentation et une Agriculture « durables ») pourrait être très utile au pays, au moment où vous allez certainement engager en matière d’alimentation des choix politiques forts, nous l’espérons, tout comme votre Ministre d’état monsieur Nicolas Hulot l’a exprimé publiquement en ne venant pas, le 21 décembre dernier, cautionner par sa présence le contenu des annonces faites par votre Premier Ministre monsieur Édouard Philippe. En effet le Ministre de la transition écologique et solidaire a déclaré les considérer comme encore « très insuffisamment conclusives ». Ceci sur le plan de la concrétisation, d’une façon globale et cohérente, du travail considérable fait par près d’un millier de personnes parmi les producteurs, les transformateurs, les distributeurs, les parlementaires, les responsables institutionnels de la fonction publique, mais, hélas, pas du tout assez parmi les citoyens – consommateurs (au nombre de 67,5 millions). Ces derniers étaient représentés uniquement par les ONG UFC (Union Fédérale des Consommateurs) qui ne compte que 120 000 adhérents, et CLCV (Consommation, Logement, Cadre de Vie, 30 000 adhérents), de surcroît ni l’une ni l’autre spécialisées dans l’agroalimentaire.

 

Deuxième point :

Pour pallier ce manque de représentants démocratiques (au sens étymologique), il se trouve que le deuxième point qui a retenu notre attention dans votre discours, apportait justement une solution particulièrement appropriée, savoir : la consultation des électeurs français. En l’occurrence, il pourrait s’en envisager une sur le choix de la seule alternative à l’agro-chimie que constitue l’agro-biologie regroupant plusieurs techniques telles que l’agro-foresterie, l’agriculture biodynamique,  la permaculture, … toutes exemptes de produits chimiques de synthèse dans leurs techniques de fertilisations comme de traitements, et déjà pratiquées en France sur plus d’1,1 million d’hectares par près de 37 000 agriculteurs bio, dans toutes les filières agricoles, montrant, avec 700 nouvelles installations chaque mois, la voie agronomique de l’avenir.

Nous savons que, conformément à vos engagements de campagne, vous allez faire procéder à une révision de notre Constitution pour :

. introduire une dose de proportionnelle dans les élections,

. diminuer le nombre des parlementaires,

. réduire le cumul des mandats.

A ce sujet, nous avons une demande de grande importance à vous formuler :

Profiter de cette révision constitutionnelle pour y introduire trois modifications qui seraient à la fois particulièrement utiles, et très démocratiques, tout en restant dans l’esprit de votre programme électoral exprimé lors de la campagne présidentielle – en particulier la première plus précisément en rapport avec le fondement de la présente lettre ouverte :

1 Redéfinir à la baisse, comme c’est le cas chez nos voisins italiens et suisses, afin de sortir d’une situation prohibitive, les contraintes légales pour permettre aux citoyens d’accéder à un vote par Référendum d’Initiative Partagée (RIP) (**), ou, de créer un Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC) dans l’esprit de celui défini par le « Collectif pour l’instauration du Référendum d’initiative citoyenne libre et souverain » (***).

Pour passer :

De (actuellement) 1/5è des parlementaires (soit 185)
  à (par exemple) 1/10è (soit 93 députés et/ou sénateurs)
Et de (actuellement) 1/10è des électeurs inscrits soit environ 4,5 millions
  à (par exemple) 1 à 2% soit 450 000 à 900 000 électeurs.
L’Italie a fixé ce nombre à 500 000 ; la Suisse à 100 000.
 

2 Créer un poste de vice-Premier Ministre chargé de garantir, d’une manière très transversale, en amont de toutes grandes décisions ou de tous grands projets de chaque ministère, qu’ils ne sont pas anti-écologiques.

C’est très exactement ce qui fait défaut à Nicolas Hulot pour appliquer ce sur quoi vous vous étiez engagé : « L’écologie sera le fil rouge de ma politique. »

3 Faire en sorte que les votes « blancs » soient comptabilisés dans les résultats des élections, pour permettre enfin aux citoyens non satisfaits par les candidats en lice de pouvoir s’exprimer en accomplissant leur devoir électoral, ce qui permettrait certainement une réduction importante du nombre des abstentionnistes, phénomène qui ne fait pas honneur à notre démocratie.

Ces trois mesures s’inscriraient dans la vision de démocratie plus participative et de « consultation des citoyens » que vous avez évoquée à plusieurs reprises dont particulièrement la dernière fois dans votre discours de « Vœux » du 31 décembre 2017, indiquant ainsi clairement que vous étiez favorable à une telle procédure de consultation directe.

Nous nous efforçons d’être des citoyens responsables, ouverts, constructifs, positifs, de bonne foi et de bonne volonté, tournés vers l’intérêt collectif, tout comme vous l’avez suggéré.

Monsieur le Président, nous portons l’espoir d’une société qui a exprimé à plus de 80% dans un sondage IFOP WWF (****) son désir d’une Agriculture et d’une Alimentation exemptes de tout produit chimique.

Ceci se recoupe avec ce que vous avez clairement exprimé, de faire en sorte que les États Généraux de l’Alimentation aboutissent en particulier à permettre qu’en France nous bénéficions d’« une alimentation saine, sûre, durable, et pour tous ».

C’est le projet clairement exprimé dans le département - région de La Réunion par le rassemblement citoyen « Oasis Réunion » au travers de son Manifeste publié sur https://oasis-reunion.bio

Nous restons à votre disposition pour tout approfondissement souhaité.

Et vous prions de croire, Monsieur le Président de la République, en notre attentive et respectueuse considération.

 

Bernard Astruc, coordinateur national
Rassemblement citoyen « Consommateurs pas cobayes! »
04 94 73 70 65 / 06 70 51 06 48
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

(*) Le Manifeste de la consom'action en faveur d'un Plan Stratégique Global pour une Alimentation et une Agriculture « durables » est en ligne sur http://www.labioestdanslepre.fr/pdf/LIVRET-MANIFESTE-PSG.pdf

(**) Référendum d’Initiative Partagée (RIP) https://fr.wikipedia.org/wiki/Référendum_d%27initiative_partagée

(***) Collectif pour l’adoption du Référendum d’Initiative Citoyenne libre et souverain http://referendum-souverain.org

(****) Sondage IFOP/WWF du 10/10/2017 : « Les Français pour un changement de modèle agricole » https://www.wwf.fr/vous-informer/actualites/sondage-ifop-wwf-les-francais-pour-un-changement-de-modele-agricole

 

 

Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République

cliquer pour lire le pdf

Magazine Mets Plaisirs avril 2018

cliquer pour lire le pdf

Var Matin 22 mars 2018

Commentaires

Jeanne samedi, 14 avril 2018

Tellement évident. Tellement urgent !
Merci à tous ceux qui sont des lanceurs d'alerte. Ils disent e redisent que les sols sont dans un état pitoyable. Et nos gouvernants font comme s'ils ne le savaient pas ! Incroyable ....

Bernard Astruc samedi, 14 avril 2018

Bonsoir.
Merci pour la pertinence de votre commentaire.
Nous visons, pour arrêter de tourner en rond, de faire voter les citoyens français par référendum, pour adopter le plus vite possible le « zéro phyto - 100% bio ».
Souhaitez-vous nous aider en devenant relais local dans votre secteur ?
Où êtes vous localisée ?
Vous pouvez nous répondre sur contact@consommateurspascobayes.fr ou par téléphone au 0670510648.
Bien cordialement,
Bernard Astruc

Pangaud samedi, 14 avril 2018

Manger bio, c'est respecter la vie, cette phrase résume tout. Respect des hêtres de la nature, végétaux, animaux. C'est se respecter sois-même.

Bernard Astruc samedi, 14 avril 2018

Bravo pour ce commentaire.
N'hésitez pas à aller plus loin en faisant connaître notre mouvement, en signant le Manifeste sur https://oasis-reunion.bio/, en nous rejoignant.
Où habitez-vous ?
Pourriez-vous relayer nos actions dans votre secteur ?
Merci de nous donner vos coordonnées sur contact@consommateurspascobayes.fr ou sur 0670510648.
Bien cordialement,
Bernard Astruc

Le gall veronique samedi, 14 avril 2018

Bravo à vous Mr Bernard Astruc pour votre travail et votre détermination à vouloir sauver les sols français de la pollution chimique et par conséquent l alimentation des citoyens qui tous les jours ingurgitent ces produits sans avoir le choix (car même les produits BIO ne sont pas BIO à 100%) Les sols étant de plus en plus pollués les terres agricoles ne sont pas délimitées par un fil magique qui empêcherait les polluants de passer sur les terrains d à coté!!!(au même titre que les nuages de Tchernobyl le 26 avril 1986 ne se sont pas arretés à la frontière de la France !!!! arrêtons de faire les autruches en continuant à tout accepter!!Il en va de notre santé et de celle de nos enfants et petits enfants !!!arrêtons ce désastre au plus vite il y a encore un petit espoir de sauver nos terres si certains agriculteurs encore réfractaires décident eux aussi de sauver leur pays et la santé des français!pour cela le président doit trancher le plus vite possible car nous n avons pas le choix si nous voulons réduire le nombre de maladies dues a ces méthodes agricoles pour enrichir certains ,en sachant les graves conséquences qui en découlent!!!

Bernard Astruc samedi, 14 avril 2018

Bonsoir et grand merci pour la pertinence de votre commentaire.
Nous visons, pour arrêter de tourner en rond, de faire voter les citoyens français par référendum, pour adopter le plus vite possible le « zéro phyto - 100% bio ».
Souhaitez-vous nous aider en devenant relais local dans votre secteur ?
Où êtes vous localisée ?
Vous pouvez nous répondre sur contact@consommateurspascobayes.fr ou par téléphone au 0670510648.
Bien cordialement,
Bernard Astruc

SUQUET samedi, 14 avril 2018

Tout à fait d'accord avec les termes de votre lettre au Président de la République.
Mais croyez-vous qu'elle aura une quelconque répercussion ( ne serait-ce qu'un accusé réception ) auprès des financiers qui règnent au Gouvernement ... dont le premier d'entre-eux ? ?
Les promesses de "politiques" ne sont très très souvent...que des promesses.

Bernard Astruc samedi, 14 avril 2018

Bonjour.
Grand merci pour votre commentaire.
Il nous faut nous regrouper et AGIR ENSEMBLE...
Et actuellement, soutenir le projet d'« Oasis Réunion » pour exiger le « Zéro phyto - 100% bio » sur l'île, et dans tous les autres départements français ! https://oasis-reunion.bio/je-signe
Solidairement,
La coordination

Dominique Martin samedi, 14 avril 2018

Merci de transcrire en demande polie ce que nous pensons en terme souvent plus grossier depuis des dizaines d'années puisqu'il faut être sourd et aveugle ou bien magouilleur politique ou syndicaliste pour ne pas savoir que l'agriculture productiviste est un crime contre la Nature qui n'a d'autre avenir que de scier la branche de la vie sur laquelle l'humanité est posée.
En Martinique nous avons double dose puisque la duplicité des pouvoirs publiques avec les exploiteurs est un phénomène historique renouvelé dans les dernières années par le fait que le plus riche GBH se permettait de rentrer dans le bureau de Chirac sans même taper à la porte...c'est à ces 2 "hommes" que nous devons le problème appelé Chlordecone pour lequel la justice fait semblant de ne pas comprendre en attendant que Chirac passe "l'arme à gauche". Et nous nous sommes empoisonnés.
Bonne et belle chance pour vos projets.

Bernard Astruc samedi, 14 avril 2018

Bonjour.
OUI, vous avez tout à fait raison. Merci de vos observations !
Le temps du « Zéro phyto - 100% bio » est arrivé !
Merci de faire largement approuver et signer autour de vous la campagne « Oasis Réunion » sur https://oasis-reunion.bio/
Après LA RÉUNION, (voire « en même temps » !) ce programme devrait s'appliquer à LA MARTINIQUE et aux autres départements et territoires d'outre-mer !
Bien cordialement,
Pour la coordination

Foini Jeanne Marie samedi, 14 avril 2018

Qu'en est -il des semences ?OGM existent depuis 20ans !
Petit à petit Monsanto mange notre terrain et ne s 'arrêteront pas avant 3ans !que pensez -vous pour faire reculer parallèlement ce fait ?si nous n 'intervenons pas globalement ç 'est reculer au lieu d 'avancer. ....
Merci de tenir compte en plus de ces 2 choses.

Bernard Astruc samedi, 14 avril 2018

Bonjour.
Grand merci pour votre commentaire et bravo pour vos 30 années de BIO :D
Pour faire avancer les choses, aidez-nous en signant et en faisant signer les 2 campagnes :
- OGM TRANSPARENCE sur https://www.consommateurspascobayes.com/petition-n2-ogm-transparence.html
- OASIS RÉUNION sur https://oasis-reunion.bio
Nous voulons le « Zéro phyto - 100% bio » partout !
Bien cordialement,
Bernard Astruc
0670510648

Foini jeanne marie samedi, 14 avril 2018

Je signe pour Oasis Réunion et OGM transparence -
Cocopelli semences ont déjà demandé aux tribunaux de faire la différence mais à ce jour nous ne connaissons pas la vvéritable avancée... Bien à vous FOINI Jeanne Marie

Foini Jeanne Marie samedi, 14 avril 2018

Une amie bio depuis 30ans

Bernard Astruc samedi, 14 avril 2018

BRAVO :)

jamet yvves mardi, 17 avril 2018

interdire des produits et des pratiques en France sans interdire sur leurs importations c'est mettre en porte-à-faux notre production nationale

http://Équipe BioConsomActeurs mercredi, 18 avril 2018

Bonjour !
Merci pour votre commentaire très pertinent !
Toutefois, ne perdons pas de vue, prioritairement, que "les produits alimentaires ne sont pas des produits comme les autres".
Ils sont destinés à nourrir sainement les êtres humains dans le respect des cycles naturels du Vivant.
Remettons au centre du système agroalimentaire LE CONSOMMATEUR sans lequel rien n'est possible; les producteurs, transformateurs et distributeurs devant s'adapter au mieux aux nouvelles exigences qui en découleront...
(lisez l'article ci-dessus paru récemment dans le Magazine Mets Plaisirs)
Merci de signer et faire signer autour de vous le projet « Oasis Réunion » pour faire tous ensemble de l'île de La Réunion le 1er département « 0 phyto - 100% bio » de France sur https://oasis-reunion.bio/
Solidairement,
L'équipe

beauchamp mercredi, 18 avril 2018

quelle urgence!

Bio ConsomActeursPaca France@gmail.com mercredi, 18 avril 2018

OUI...
Souhaitez-vous nous rejoindre pour AGIR ENSEMBLE ?
Merci de nous envoyer vos coordonnées (tél, courriel) sur bioconsomacteursprovencegmail.com ou par sms au 0670510648.
Solidairement,
L'équipe

Commenter cet article

Invité samedi, 18 août 2018