slideshow text

Pierre Rabhi soutient "Consommateurs pas cobayes!"

Posted by l'administrateur du site
l'administrateur du site
Webmaster & administrateur du site labioestdanslepre.fr de www.sitewebreunion.com
Hors ligne
le jeudi, 31 janvier 2013 dans Bio Consom'Acteurs Provence Accueil

« Chers amies, chers amis,

 

Je suis très honoré et ému d’avoir été sollicité par l’association Bio Consom’acteurs pour faire partie du comité de soutien.                                    

Cette initiative est de première importance dans le contexte de la société planétaire d’aujourd’hui où le gaspillage, l’hyper consommation, la pléthore n’ont plus aucune limite.

En tant que philosophe, écrivain, pionnier de l'agroécologie en France et à l’international, en tant qu'initiateur de nombreuses associations militant concrètement pour le respect des êtres humains et de la nature comme Terre et Humanisme, le Mouvement des Oasis en tous lieux, le hameau des Buis, Colibris, les Amanins, mais également le monastère de Solan etc…, je suis personnellement très sensible aux projets qui font de l’éveil des consciences une priorité et un préalable pour permettre à chacune et chacun de satisfaire ses besoins vitaux avec modération mais exigence sur la qualité, dans un esprit de solidarité, de partage et de préservation des biens communs.

Les colibris se multiplient partout et font leur part pour contribuer à changer le monde. Selon la légende amérindienne qui dit qu’un jour, il y eut un terrible incendie de forêt, tous les animaux désolés se sentent impuissants face au désastre. Un petit colibri ne renonce pas, s’active et va chercher quelques gouttes d’eau qu’il laisse tomber sur le brasier et recommence avec une grande détermination. Le tatou, agacé, l’interpelle : « Tu ne penses tout de même pas que ces gouttes d’eau vont éteindre l’incendie ». Et le colibri de lui répondre : « je le sais,  mais je fais ma part ! ». Je pense en effet que, si chacune et chacun de nous faisait sa part, avec force, courage et détermination, nous pourrions changer le monde. Car nous n’avons pas d’autre choix. Cependant, gardons nous de l’illusion qui continuerait et nous laisserait croire que le monde pourrait changer sans le changement de chacune et chacun de nous : on peut manger bio, se chauffer à l’énergie solaire etc.. et malmener ou exploiter son prochain »

Avec dévouement et amitié,

Pierre Rabhi »

 

Mots clés : Aucun mot clé

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité samedi, 24 août 2019